Les bonnes nouvelles s’enchaînent pour la compagnie du Caillou en ce mois d’octobre.

Renouvellement de la flotte par des Airbus Neo

Dans le cadre de son plan d’entreprise “Aircalin 2021”, la compagnie avait signé avec Airbus un protocole d’accord (Memorandum of Understanding) le 29 novembre 2016 pour l’achat de 4 Airbus NEO (New Engine Option), 2 gros porteur A330-900 Neo et 2 monocouloirs moyen courrier A320 Neo.

Alors que le protocole prévoyait une commande ferme au plus tard le 30 juin 2017, le délai a été repoussé le temps de boucler le financement de ces avions. Le coût total du projet est de 41,5 milliards de francs CP repartis de cette façon :
– 11,5 milliards par autofinancement sur fonds propres par la compagnie
– 20 milliards d’emprunts bancaires
– 10 milliards de défiscalisation

Les banques exigeaient la caution du gouvernement calédonien à hauteur de la moitié de l’emprunt, soit 10 milliards de francs CP. Le gouvernement local a annoncé son intention de se porter caution à hauteur de 5 milliards de francs CP dès le mois de juin 2017, mais cette décision devait être approuvée par le congrès calédonien, ce qui fut fait le 10 août 2017.

Le processus a donc pu aller à son terme et le 11 octobre 2017, un communiqué d’Airbus a confirmé la commande ferme de ces 4 avions.

A330-900 Neo

Ces 2 Airbus long courriers remplaceront les deux A330-200 actuels tous 2 agés de bientôt 15 ans (mis en service fin 2002) et dont les coûts d’exploitation et surtout de maintenance commence à peser lourd dans les comptes de la compagnie.

Ces A330-900 sont des avions plus volumineux que les A330-200 actuels et permettront à la compagnie d’augmenter sa capacité de transport de passagers tout en introduisant une nouvelle classe Premium Eco (gain de 25 sièges au total). La répartition des sièges sera la suivante :
– Business : 26 sièges (+2 par rapport aux avions actuels)
– Premium Eco : 21 sièges (nouvelle classe)
– Eco : 244 sièges (+2 par rapport aux avions actuels)

Le choix des modèles de sièges n’est pas évoqué.

Ces nouveaux avions seront équipés de moteur Rolls Royce Trent 7000. Les avions actuels sont équipés de réacteurs General Electric CF6, il s’agit donc d’un changement majeur pour la compagnie.

Les A330-900 Neo doivent être les premiers avions livrés dès 2019.

A320 Neo

Ces 2 avions monocouloirs et moyen courriers de nouvelle génération remplaceront les 2 A320 actuels (un en pleine propriété âgé de 13 ans, mis en service début 2004, et un autre datant de 2008 pris en leasing auprès de Aercap).

Ces nouveaux avions transporteront 168 passagers au total (contre 146 sur les A320 actuels), sans plus de précision sur les classes de voyage (existence d’une Premium ou pas ?) ni sur la répartition entre les classes.

La motorisation proviendra du motoriste Pratt & Whitney. Les réacteurs des A320 actuels proviennent de IAE (International Aero Engines), un consortium de 4 constructeurs dont fait partie Pratt & Whitney

Les A320 Neo doivent être livrés après les A330, au plus tard en 2021

Premier charter vers la Chine en février 2018

La Nouvelle Calédonie vient d’être certifiée “Destination Touristique Agréée” par les autorités chinoises, ce qui autorise le lancement d’un premier vol charter vers la Chine.

Deux vols reliant La Tontouta à Hanghzou seront donc réalisés à l’époque du nouvel an chinois, les 16 et 24 février 2018, en A330-200, permettant de faire découvrir la Nouvelle Calédonie à quelques 250 touristes chinois.
Ce séjour est organisé par le voyagiste chinois Beijing Caissa International Travel Service (groupe Hainan) qui connait bien le tourisme dans le Pacifique, puisqu’il organise depuis quelques années des charters vers la Polynésie Française avec Air Tahiti Nui à la même période de l’année.

Aircalin réalise également une belle opération pour la clientéle calédonienne, puisque des packages touristiques d’une semaine à la découverte de Hanghzou et de Shanghai (distante de seulement 200 km) sont en vente en Calédonie.

Ce vol préfigure certainement le futur pour la compagnie, qui n’a jamais caché ses ambitions de lancer une ligne régulière vers ce pays, avec Shanghai en ligne de mire (Hong Kong dans une moindre mesure). Pour cela il faudra certainement attendre l’arrivée des A330 Neo en 2019.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *