Loading...
AntillesBrèveGuyaneOcéan Indien

Risque de surchauffe A350 : Air Caraïbes & French Blue rassurent

L’Agence européenne de la sécurité aérienne (AESA) a alerté hier via une directive d’un possible dysfonctionnement du système de refroidissement de l’A350.
Ce dysfonctionnement combiné à « un système d’inertage des réservoirs de carburant (FTIS) inopérant pourrait conduire à une surchauffe incontrôlée du fluide hydraulique » explique l’AESA.

Airbus a aussitôt édité une « Major Event Revision » qui ajoute certaines restrictions dans l’objectif de prévenir ce scénario. Le constructeur travaille également sur une solution logicielle qui devrait être déployé prochainement.

Air Caraïbes & French Blue, qui opèrent 3 appareils du type, ont publié un communiqué de presse confirmant l’impact minime de ces mesures sur leurs opérations.

« L’Agence européenne de sécurité aérienne (EASA) a émis une Airworthiness Directive (AD) concernant les avions A 350 ce mardi 22 août 2017.
Cette directive relève une possibilité de surchauffe d’une pompe hydraulique, nécessitant une modification de la documentation opérationnelle permettant l’exploitation de ces appareils.
C’est un cas de figure connu qui amène régulièrement les constructeurs à proposer, pour chaque type d’avion, des mesures destinées à renforcer la sécurité des vols et que les administrations civiles (FAA, EASA) rendent alors obligatoires pour tous les opérateurs.
Air Caraïbes et French blue n’ont pas connu le cas de figure cité dans la directive mais ont mis en application immédiatement les changements de procédures demandées. La politique de nos Compagnies a toujours été de considérer la sécurité de nos opérations comme une priorité absolue.
Ces mesures n’ont aucun impact sur l’exécution de notre programme de vols en Airbus 330 ou 350. »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *